Home

RISE AND FALL – Thierry Liegeois (dans le cadre de Résonance – Biennale d’art contemporain de Lyon)

du 20 octobre au 5 octobre 2013

Enraciné ne veut pas dire cloisonné. A travers une pratique qui ne se contente pas d’une technique particulière, Thierry Liegeois utilise dans cette exposition la sculpture, la vidéo et la photographie pour nous faire apercevoir ses préoccupations.

La tentative de road movie a échoué, il va falloir faire avec. Et tant mieux s’il n’y a pas besoin de convoquer les figures exotiques de l’ouest américain. Familiers et complètement étrangers, les protagonistes de la vidéo parviennent à dépasser un cadre pour mieux le complexifier. Ils transforment leur frustration pour agencer et révéler ce qui est proche d’eux et dont ils avaient été dépossédés. Par leur errance, ils prennent conscience de ce qui leur est proche pour nous faire reconnaître de quoi le populaire est constitué, mêlant ainsi différents territoires. Les métaphores, telles que le tricycle à moteur et les sculptures brillantes et scintillantes, sont élaborées à partir de rebus industriels et éprouvent la persistance, l’efficience des procédés techniques – manufacturés ou industriels – capables de nous projeter dans un héritage social en tension continue.

Le carillon, composé d’anciennes pièces de Motobécane et d’une structure porteuse élaborée à partir de matériaux de récupération, est mis en relation avec un poème – réalisé par un prêtre – qui agit comme une publicité de la marque. Cette lettre, placée à côté de la sculpture, convoque une figure cléricale pour nous faire apercevoir de quelles manières l’industrie et le prêtre perdent leur autorité par la narration déployée. Ce dispositif ne peut leur rendre hommage, il nous épargne ainsi une posture nostalgique.

La nécessité de faire avec son héritage permet de ne pas rester emprisonné dans une posture radicale, amnésique. Conscient de la situation qui lui est proche, Thierry Liegeois opère différents montages pour nommer un héritage populaire constitué de pratiques vernaculaires hétérogènes, toujours explicitées dans le souci de ne pas idéaliser les techniques précédentes.

Fabien Steichen

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s